Aujourd’hui on joue à Cranium!

Le cranium « pour grands » faire partie de mes tous grands classiques en jeux de société… Savant mélange entre trivial pursuit, pictionary et d’autres qui n’existent pas! Enfin un jeu d’équipe où le créatif de la bande s’éclate autant que le monsieur je sais tout…

Du coup, il y a deux trois ans, j’ai cherché une version junior 8-10 ans. Hé bien, j’ai du vraiment bien chercher! Rien en Belgique! Finalement c’est sur amazon france que j’ai trouvé pour plus ou moins 30 euro et c’était 7 ans et +. Hé bien c’était un de mes meilleurs investissements! Il nous a suivi partout en vacances! 300 cartes réparties entre cartes à faire tout seul et cartes à faire à plusieurs, sur plein de thèmes différents : décrypter des rébus (plan + chat + voile = planche à voile), sculpter avec de la play-doh mauve (des frites, un chapeau de cowboy, un canoé…), mimer (un astronaute, patiner,…), dessiner (une montgolfière, une grande roue, une cabane dans un arbre…), maximini (question choix multiple, quel est le plus gros chien parmi ces trois races par exemple), trouvelevite (va chercher quelque chose de vert et quelque chose tout en bois), séquence d’images…

Le plateau de jeu est en fait une grille de 4 sur 4. Une épreuve en solo réussi = un pion de sa couleur ; une épreuve à plusieurs réussie = les deux pions des jours sont placés tête-bèche. Le premier à aligner 4 pions a gagné… Et le plus jeune commence, imaginez la joie sans nom du petit quand il a découvert cette règle! Très motivant! Rien qu’à cause de ça il allait chercher sans cesse ce jeu dans l’armoire!

Les réponses sont à décrypter avec les lunettes rouges (comme dans les mystères de pékin si ça vous dit quelque chose). On les a réutilisées pour des chasses au trésor où les indices étaient écrits en bleu sur fond rouge et jaune, très chouette!

Alors franchement, pour des petits de 7-9 ans c’est parfait, ça se joue à deux, trois ou quatre, ça fait lire les phrases tout haut, ça excite un maximum surtout les trouvelevite, ça fait rire, ça fait trépigner en regardant le sablier qui s’écoule. Une partie dure 20 minutes, plus quand ils comprennent qu’en plaçant les pions pour ne PAS faire 4 alignés, ça permet d’allonger le jeu parce qu’on s’amuse bien!

Aujourd'hui on joue à Cranium! dans jeu IMG_0965-300x200

4 alignés!

IMG_0967-300x200 dans ludique

IMG_0969-300x200

IMG_0971-300x200

écharpe, bonnet, arc en ciel, montgolfière, lutin…

Bon alors maintenant, ils ont grandi et non seulement on a fait toutes les cartes mais « c’est trop facile »… Hé bien, tadam, il existe une version junior-bis-le-retour-pour-un-peup-plus-grands! Cranium « Edition Famille ». Rebelotte, rien dans les magasins et finalement c’est sur priceminister que je l’ai trouvé d’occase-jamais-servi…

Alors ça ressemble beaucoup plus au cranium « pour grands », deux équipes, un plateau de jeu avec un départ et une arrivée et les 4 catégories de cartes idem (réflexion, vocabulaire, créativité, showman). Dans ce jeu, on lance le dé et on avance le pion après avoir réussi l’épreuve, ce qui fait qu’on peut rester coincé un certain temps sur une case dont le thème ne vous convient pas vraiment… Une partie dure entre 30 minutes et 40 minutes je dirais…

On peut sculpter, dessiner les yeux fermés, dessiner en tenant la main de son partenaire qui lui-même tient le crayon, fredonner une chanson, identifier trois photos en close-up, vrai ou faux, trouver des mots dans une grille méli-mélo, trouver des objets, mimer, épeler en équipe un mot à l’envers (shampooing…), lancer 6 dés (faces avec lettres et couleurs) et trouver un mot par catégorie imposée qui commence par ces lettres, 10 secondes pour mémoriser une disposition de 6 carrés de couleurs et la reconstituer avec les dés, petit défi agilité avec les grenouilles sauteuses… C’est vraiment très très varié! Ici c’est le thème  vocabulaire qui fait pousser des hauts cris quand les pions tombent dessus! C’est un poil limite pour 10 ans et demi et 8 ans et demi… Alors on autorise deux voire trois sabliers pour les questions vocabulaire… Idem pour le fredonnage de chansons, elles ne sont pas toujours connues… Ha oui, l’équipe qui commence est celle du joueur dont l’anniversaire est le plus proche.. Chez nous c’est donc l’équipe des garçons qui peut commencer pendant presque 8 mois d’affilée! Y a de l’abus!!!

Seul vrai petit point négatif pour moi :  il faut au moins être quatre pour jouer… Parfois on contourne ça en jouant à trois et l’adulte fait le deuxième dans chaque équipe… Mais l’idéal aurait été de pouvoir jouer à 2…

IMG_0929-300x200

IMG_0931-300x200

rouge à lèvre, punaise, pomme de pin, tapette à mouches…. beaucoup de redondance avec le cranium junior!

IMG_0933-300x200

colle, règle, gomme et ?

IMG_0930-300x200

perdu!

Voilà, si vous cherchez une idée de cadeau, foncez!

Bon amusement!

Fabienne

Bon pour…

bonpour.jpg

J’ai trouvé ces petits bons dans le livre

« Cahier de gribouillages pour les parents qui osent dessiner avec leurs enfants »

 

 

 

51gj4yoxslss500.jpg

 

Je les ai un peu agrandis pour laisser plus de place pour écrire.

Vous les trouverez ici Bon pour... dans bonspour.pdf en petit (12 par page) et ici pdf dans bon grandsbonspour.pdf en grand (4 par page).

 

Nous les avons utilisés en deux phases : ils ont commencé par écrire dessus leurs souhaits les plus fous :

- bon pour être un héros

- bon pour avoir des pouvoirs magiques

- bon pour avoir des rubis

- bon pour aller dormir tard

- …

Dans un deuxième temps, nous leur avons proposé de faire un effort pendant 15 jours sur un point où ils sont un peu négligents.. pour l’un « mettre ses sandales sans qu’on lui rappelle » pour l’autre « replier son linge le soir au lieu de lui jeter par terre » ou « s’asseoir convenablement à table »…  et comme carotte, un petit quelque chose qui leur fera plaisir…

Tout ça est écrit sur le bon, signé par eux et par l’adulte…

Redoutable d’efficacité! Et l’effet persiste au delà des 15 jours, ce qui ne gâche rien…

Bon amusement,

Fabienne

 

Les alphas de Fafa

Connaissez-vous Solo? C’est une variante du huit américain, dont la version la plus connue s’appelle Uno… J’ai acheté le jeu et sa belle petite boite en métal il y a un an a peu près et depuis 6 mois, c’est devenu un must à la maison… Le plus petit (bientôt 6 ans) est le king absolu… Même en s’y mettant à trois contre lui, il parvient encore à gagner… C’est un jeu complet, il y a du suspense, de la tactique, des rebondissements…

sololejeu.jpg

 

Du coup, l’idée m’a trotté en tête de faire une version alphas de ce jeu…

Après quelques longues soirées à plancher sur le concept, à faire un prototype avec juste mes petits marqueurs, à tester la jouabilité sur les enfants, à modifier la répartition des lettres sur les cartes, à scanner les cartes du jeu original, à copier coller avec mon paintshop pro, à imprimer, à peindre, à plastifier à la colle à bois (oui oui vous avez bien lu), à découper, à rogner les coins.. ouiii je l’ai eu mon jeu « les alphas de Fafa » (dixit le plus grand) Et, ça marche! ils ont bien compris la règle, il y a un peu de scolaire mais pas trop, les parties ne sont ni trop longues ni trop courtes (un dizaine de minutes)… bref c’est jouable…

 

Matériel pour fabriquer le jeu :

  • de quoi protéger votre table (sous-mains, grande nappe plastique…)
  • un bloc de feuilles 250 grammes
  • de la colle à bois
  • un petit rouleau à peinture
  • de l’acrylique bleu foncé
  • du ruban protecteur de peintre
  • un fin marqueur noir indélébile

matriel.jpg

 

Etapes de fabrication :

Sur le papier 250 grammes, format paysage, imprimez les fichiers suivants  :

Les alphas de Fafa dans alphas doc unodesalphasfabricationreglesdujeu.doc

unodesalphasimages1de4consonnes.zip

unodesalphasimages2de4voyelles.zip

unodesalphasimages3de4cartesspeciales.zip

unodesalphasimages4de4cartessons.zip
. J’ai choisi l’option « fit to page », donc l’imprimante calcule elle-même pour que l’image prenne le maximum de place sur la page A4. Comme j’ai fait attention à vous faire des fichiers qui ont tous strictement la même taille, toutes les cartes auront la même grandeur.

ai.jpge.jpgou.jpgy.jpgbdgk.jpgmnpt.jpgvzc.jpgspecial.jpginterdit.jpginverser.jpg.jpgechange.jpg

cartessons82.jpgcartessons81.jpg

Après avoir tout bien imprimé une fois et la dernière carte son deux fois, et étant un peu maniaque, j’ai repassé au feutre fin tous les dessins des petits alphas… je trouve qu’on les voit quand même beaucoup mieux… à vous de voir si ça en vaut la peine…

Etape suivante, j’ai voulu plastifier mes cartes afin de leur assurer une durée de vie relativement correcte… N’ayant pas de plastifieuse sous la main, j’ai pensé au vernis-colle… mais bon au prix que ça coûte… j’ai quand même été ouvrir le pot qu’il me restait et l’odeur m’a quand même furieusement à nouveau rappelé la colle à bois… un coup de fil à ma môman (prof d’arts plastiques) : « dis, si j’utilise de la colle à bois plutôt que du vernis-colle, à ton avis, quelle différence ça va faire? » Réponse : « probablement pas aussi transparent mais si ça tombe ce sera pareil »… j’ai donc essayé et le résultat est tel que je le voulais… (après une semaine, les cartes collent encore un peu entre-elles mais franchement c’est tout à fait jouable) Je vous conseille de ne pas mouiller votre petit rouleau car l’encre de votre imprimante risque de filer… en mettant la colle à bois pure sur mes feuilles, ça n’a pas du tout fait de trainées… la feuille crolle terriblement lorsqu’on a fini, mais elle se retend au sèchage…

Après avoir plasticollé toutes mes feuilles, je les ai scotchées au papier collant de peintre sur des sous-mains puis j’ai passé deux couches d’acrylique bleu foncée sur le dos… (sinon on voit un peu les dessins par transparence, à vous de juger. Après ça, j’ai plasticollé le dos des feuilles…

Il faut après découper toutes les cartes (cutter + latte ou alors aux ciseaux…) puis rogner les bords pour ne pas que ça pique… Ca fait une pile impressionnante de cartes!!!

quantitdecartes.jpg

Principe du jeu : 

Dans le jeu original, il y a les chiffres de 1 à 9, imprimés en jaune, rouge, bleu, jaune, ainsi que plusieurs types de cartes spéciales. Si la carte de la défausse est par exemple un « deux jaune », vous pouvez jouer une carte jaune ou un deux d’une autre couleur, ou des cartes spéciales.

Je voulais faire un jeu alphabétique combinant la reconnaissance des différentes graphies des lettres (alphas, cursive, script et majuscules) et la prononciation des sons… et tout ça devait respecter la règle du jeu original : si je joue un « a jaune », je dois pouvoir jouer une carte jaune ou un « a d’une autre couleur ».

J’ai donc choisi de faire varier la graphie selon la couleur. La miniature sur le dessus et le dessous des cartes représente quant à elle toujours le ou les alphas représentés sur la carte. Le bord extérieur des cartes indique lui s’il s’agit de voyelles (bord noir) ou de consonnes (bord blanc).

jaunes.jpgbleus.jpgrouges.jpgverts.jpg

L’aspect « sonore » étant lui créé grâce à des cartes spéciales, des « cartes sons ». (j’ai repris le personnage qui crie sur le site http://phonetique.free.fr/ )

Certaines cartes sons se jouent après des voyelles, ces cartes sons ont alors un bord noir. On doit alors prononcer la voyelle (bord noir) jouée juste avant (a par exemple) suivie de n par exemple => « an ».

cartessonsvoyelles.jpg

Certaines cartes sons se jouent après des consonnes (bord blanc), ces cartes sons ont alors un bord blanc. On doit alors prononcer les consonnes jouée juste avant (p et t par exemple) suivies de a par exemple => « pa » et « ta »

cartessonsconsonnes.jpg

Certaines combinaisons sont rares, surtout avec é et è… pour le moment j’ai laissé les 4 cartes « é » et les 4 cartes « è » dans le tas avec les autres.. si ça pose vraiment problème dans le jeu, on peut toujours les enlever…  après tout on a bien « éu » dans « réussir, réunir »et « én » dans « énervé »… mais « éi » « èi » « èn » ça j’ai des doutes… si vous en connaissez ça m’intéresse… 

 J’ai choisi de mettre deux consonnes par carte pour réduire le nombre total de cartes. Pour regrouper les consonnes, j’ai fait un compromis belge entre le regroupement sur base des types de consonnes (occlusives,…) et celles que les loulous confondent souvent… 

Trève de blabla…

 

Comment  jouer :

Voici les règles originales du Solo : http://regle.jeuxsoc.fr/solo.pdf . Les règles des Alphas de Fafa en sont largement inspirées…

On distribue 7 cartes à tout le monde. On retourne la première carte de la pioche.

 

La plus jolie fille commence. (S’il n’y a pas d’accord sur qui est la plus jolie fille, le plus jeune commence. Ou alors celui qui insiste vraiment… )

On commence à jouer dans le sens horloger. 

On peut déposer une carte :

  • De la même couleur que la carte précédente, placée sur la défausse (et donc une lettre différente)
  • Avec la même lettre que la carte précédente (et donc d’une autre graphie et couleur)
  • Avec le même type de carte spéciale que la carte précédente (= surenchérir)
  • Une carte spéciale sans couleur : « +4 et changer de couleur » ou « échange global de cartes »

Si on ne sait pas jouer, on prend une carte dans la pioche. On peut jouer la carte immédiatement si c’est possible. Sinon c’est au tour du joueur suivant.

 

Types de cartes présentes :

Cartes voyelles : avec le bord noir

Cartes consonnes : avec le bord blanc

  • Jaune = Alphas ;
  • Rouge = Majuscule ;
  • Bleu = Cursive (« en attaché ») ;
  • Vert = Script

 

Cartes spéciales :

· Cartes sons :

  • avec le bord noir : à déposer sur une carte voyelle + prononcer le son + choisir la couleur de la carte suivante
  • avec le bord blanc : à déposer sur une carte consonne + prononcer le son + choisir la couleur de la carte suivante

· Cartes +2 : le joueur suivant prend deux cartes sauf s’il sait surenchérir avec une carte +2. Le dernier qui ne sait pas surenchérir prend la somme de cartes dans la pioche et passe son tour.

· Cartes + 4 et changer de couleur : le joueur suivant prend quatre cartes et passe son tour sauf s’il sait surenchérir. Le jouer qui joue cette carte choisit la couleur

· Cartes changement de sens : le sens giratoire change

· Cartes échange global de cartes : tout le monde échange ses cartes avec son voisin, on respecte le sens des flèches de la carte. Cette carte peut être jouée quelle que soit la couleur en cours.  On continue dans la couleur de la carte précédente.

· Cartes échange avec un autre joueur : le joueur choisit un autre joueur et échange ses cartes avec lui

· Cartes interdiction de jouer : le joueur suivant passe son tour

 cartesspciales.jpg

Ci-dessus les cartes « échange global de cartes », « +4 et changer de couleur » ; « échange avec un autre joueur », « interdiction de jouer », « changement de sens ».

Lorsqu’un joueur n’a plus qu’une carte, il dit vite « Solo » ou « Uno » ou «Alpha » ou il frappe la table.

S’il oublie et qu’on lui fait remarquer, il prend deux cartes de la pioche.

Si personne ne lui fait remarquer, hé bien, tant mieux pour lui…

 

Comment gagner ?

Le premier joueur qui n’a plus de cartes a gagné. Il n’y a pas de décomptes de points comme dans Uno ou Solo, vous pouvez en inventer un si vous voulez… 

 

Voilà, si vous avez des questions, des remarques, des propositions de modifications… n’hésitez pas à m’en faire part… j’adapterai les fichiers au besoin…

J’espère que ce jeu aura du succès chez vous comme il en a chez nous…

Fabienne

cartestales.jpg

12

mes2lutinsdamour |
LES KATA EN PHOTOS |
En descendant des Foucault |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mathis FOUSSAT
| nos enfants ,nos ados
| Fred, Audrey et leur enfant