Domino sur le son an, en, am, em…

Aujourd’hui, un petit domino sur le son an…

Bon amusement!

Fabienne

Domino sur le son an, en, am, em... dans alphas pdf bricolonsensembledominosonan.pdf



Petit imagier à gratter

Aujourd’hui une petite astuce pour réaliser des billets de loterie ou de tombola ou un imagier à gratter…

imagiergratter.jpg
Je suis tombée dernièrement sur cet article de chez Artmind expliquant la recette de « la-peinture-argentée-qui-tient-mais-qui-s’enlève-quand-on-la-gratte.

http://artmind-etcetera.blogspot.com/2009/05/how-to-make-scratch-off-lottery-tickets.html

Il vous faut tout simplement :

  • de la peinture acrylique de la couleur de votre choix
  • du liquide vaisselle
  • un pinceau
  • un texte ou une image plastifiée

N’ayant pas de tombola en tête (quoique, pour Noël ça pourrait faire des chouettes cartes de voeux…), j’ai décidé d’appliquer ça… aux alphas…

Voici donc de quoi faire un imagier à imprimer recto-verso (pour avoir la légende). L’imagier – page 1 correspond à la page 1 du fichier légendes. Vous pouvez aussi juste écrire à la main au verso si vous voulez… Les fichiers sont faits pour que ça s’imprime sans décalage…

Je vous ai fait des pages avec des images, une page avec des alphas simples et une page de sons composés de plusieurs alphas.

Imprimez les alphas deux fois. Vous allez plastifier ceux qui seront recouverts de peinture (= bonne réponse, à gratter). Les autres peuvent être simplement plasticollés à la colle à bois…

N’ayant toujours pas de plastifieuse, j’ai utilisé du papier collant large (comme celui pour les caisses de déménagement mais en transparent). J’ai découpé mes pages dans le sens de la longueur et j’ai recouvert chaque languette avec le papier collant large. Il y a quelques millimètres en trop de chaque côté…

Ça fonctionne très bien, j’ai juste eu l’impression d’être de nouveau le premier septembre et de devoir me battre contre les plis…

Mélangez la couleur avec un peu de liquide vaisselle. La recette originale prévoit 2/3 de peinture pour 1/3 de liquide vaisselle… Je trouve que c’est trop liquide et pas assez couvrant… pour un gros sproutch d’acrylique dans un bouchon de bouteille d’eau de 5 L, ajoutez plus ou moins 10 gouttes de produit. La peinture doit mousser un peu quand on mélange…

Sur les alphas plastifiés, peignez avec le mélange couleur – liquide vaisselle et laissez bien sécher… ça prend plus de temps que la peinture seule… Le liquide vaisselle est d’ailleurs utilisé en peinture « classique » à l’acrylique comme retardateur de séchage… J’ai peint en argenté les alphas seuls et en doré les sons… N’oubliez pas d’indiquer la lettre correspondant à l’alpha au dos de ceux que vous aller recouvrir de peinture, sinon c’est foutu!!! :)

Donc le principe de l’imagier à gratter, comme je l’ai proposé aux enfants ce we, c’est :

Vous préparez quelques images ayant un point commun : les mots commencent tous par le même alpha, ils ont le même son au début, au milieu ou à la fin, ils terminent tous par le même alpha… Je les ai collés avec des buddies pour posters sur une feuille.

Vous laissez la place pour la réponse de l’enfant. Vous mettez la bonne réponse recouverte de peinture à gratter.

L’enfant choisit dans le paquet d’alphas non-recouverts de peinture celui qu’il pense être la bonne réponse. Il colle toutes ses bonnes réponses avec des petits morceaux de buddies.

Quand il a tout trouvé, il peut enfin (!) se saisir de sa petite cuillère et gratter les bonnes réponses… quelle fierté quand c’est correct!
touslesmotscommencentpar.jpg

gratte.jpg

russi.jpg

 

Maintenant, toutes les variations sont possibles… par quelle lettre se terminent tous ces mots? par quel son se terminent tous ces mots? quel est le son intrus parmi ces mots? …

 

Les mots choisis ainsi que les images que j’ai utilisées viennent pour la plupart des sites ci-dessous :

Mots :

 

Images :

Bon amusement!!

 

Fabienne

 

 



Les alphas de Fafa

Connaissez-vous Solo? C’est une variante du huit américain, dont la version la plus connue s’appelle Uno… J’ai acheté le jeu et sa belle petite boite en métal il y a un an a peu près et depuis 6 mois, c’est devenu un must à la maison… Le plus petit (bientôt 6 ans) est le king absolu… Même en s’y mettant à trois contre lui, il parvient encore à gagner… C’est un jeu complet, il y a du suspense, de la tactique, des rebondissements…

sololejeu.jpg

 

Du coup, l’idée m’a trotté en tête de faire une version alphas de ce jeu…

Après quelques longues soirées à plancher sur le concept, à faire un prototype avec juste mes petits marqueurs, à tester la jouabilité sur les enfants, à modifier la répartition des lettres sur les cartes, à scanner les cartes du jeu original, à copier coller avec mon paintshop pro, à imprimer, à peindre, à plastifier à la colle à bois (oui oui vous avez bien lu), à découper, à rogner les coins.. ouiii je l’ai eu mon jeu « les alphas de Fafa » (dixit le plus grand) Et, ça marche! ils ont bien compris la règle, il y a un peu de scolaire mais pas trop, les parties ne sont ni trop longues ni trop courtes (un dizaine de minutes)… bref c’est jouable…

 

Matériel pour fabriquer le jeu :

  • de quoi protéger votre table (sous-mains, grande nappe plastique…)
  • un bloc de feuilles 250 grammes
  • de la colle à bois
  • un petit rouleau à peinture
  • de l’acrylique bleu foncé
  • du ruban protecteur de peintre
  • un fin marqueur noir indélébile

matriel.jpg

 

Etapes de fabrication :

Sur le papier 250 grammes, format paysage, imprimez les fichiers suivants  :

Les alphas de Fafa dans alphas doc unodesalphasfabricationreglesdujeu.doc

unodesalphasimages1de4consonnes.zip

unodesalphasimages2de4voyelles.zip

unodesalphasimages3de4cartesspeciales.zip

unodesalphasimages4de4cartessons.zip
. J’ai choisi l’option « fit to page », donc l’imprimante calcule elle-même pour que l’image prenne le maximum de place sur la page A4. Comme j’ai fait attention à vous faire des fichiers qui ont tous strictement la même taille, toutes les cartes auront la même grandeur.

ai.jpge.jpgou.jpgy.jpgbdgk.jpgmnpt.jpgvzc.jpgspecial.jpginterdit.jpginverser.jpg.jpgechange.jpg

cartessons82.jpgcartessons81.jpg

Après avoir tout bien imprimé une fois et la dernière carte son deux fois, et étant un peu maniaque, j’ai repassé au feutre fin tous les dessins des petits alphas… je trouve qu’on les voit quand même beaucoup mieux… à vous de voir si ça en vaut la peine…

Etape suivante, j’ai voulu plastifier mes cartes afin de leur assurer une durée de vie relativement correcte… N’ayant pas de plastifieuse sous la main, j’ai pensé au vernis-colle… mais bon au prix que ça coûte… j’ai quand même été ouvrir le pot qu’il me restait et l’odeur m’a quand même furieusement à nouveau rappelé la colle à bois… un coup de fil à ma môman (prof d’arts plastiques) : « dis, si j’utilise de la colle à bois plutôt que du vernis-colle, à ton avis, quelle différence ça va faire? » Réponse : « probablement pas aussi transparent mais si ça tombe ce sera pareil »… j’ai donc essayé et le résultat est tel que je le voulais… (après une semaine, les cartes collent encore un peu entre-elles mais franchement c’est tout à fait jouable) Je vous conseille de ne pas mouiller votre petit rouleau car l’encre de votre imprimante risque de filer… en mettant la colle à bois pure sur mes feuilles, ça n’a pas du tout fait de trainées… la feuille crolle terriblement lorsqu’on a fini, mais elle se retend au sèchage…

Après avoir plasticollé toutes mes feuilles, je les ai scotchées au papier collant de peintre sur des sous-mains puis j’ai passé deux couches d’acrylique bleu foncée sur le dos… (sinon on voit un peu les dessins par transparence, à vous de juger. Après ça, j’ai plasticollé le dos des feuilles…

Il faut après découper toutes les cartes (cutter + latte ou alors aux ciseaux…) puis rogner les bords pour ne pas que ça pique… Ca fait une pile impressionnante de cartes!!!

quantitdecartes.jpg

Principe du jeu : 

Dans le jeu original, il y a les chiffres de 1 à 9, imprimés en jaune, rouge, bleu, jaune, ainsi que plusieurs types de cartes spéciales. Si la carte de la défausse est par exemple un « deux jaune », vous pouvez jouer une carte jaune ou un deux d’une autre couleur, ou des cartes spéciales.

Je voulais faire un jeu alphabétique combinant la reconnaissance des différentes graphies des lettres (alphas, cursive, script et majuscules) et la prononciation des sons… et tout ça devait respecter la règle du jeu original : si je joue un « a jaune », je dois pouvoir jouer une carte jaune ou un « a d’une autre couleur ».

J’ai donc choisi de faire varier la graphie selon la couleur. La miniature sur le dessus et le dessous des cartes représente quant à elle toujours le ou les alphas représentés sur la carte. Le bord extérieur des cartes indique lui s’il s’agit de voyelles (bord noir) ou de consonnes (bord blanc).

jaunes.jpgbleus.jpgrouges.jpgverts.jpg

L’aspect « sonore » étant lui créé grâce à des cartes spéciales, des « cartes sons ». (j’ai repris le personnage qui crie sur le site http://phonetique.free.fr/ )

Certaines cartes sons se jouent après des voyelles, ces cartes sons ont alors un bord noir. On doit alors prononcer la voyelle (bord noir) jouée juste avant (a par exemple) suivie de n par exemple => « an ».

cartessonsvoyelles.jpg

Certaines cartes sons se jouent après des consonnes (bord blanc), ces cartes sons ont alors un bord blanc. On doit alors prononcer les consonnes jouée juste avant (p et t par exemple) suivies de a par exemple => « pa » et « ta »

cartessonsconsonnes.jpg

Certaines combinaisons sont rares, surtout avec é et è… pour le moment j’ai laissé les 4 cartes « é » et les 4 cartes « è » dans le tas avec les autres.. si ça pose vraiment problème dans le jeu, on peut toujours les enlever…  après tout on a bien « éu » dans « réussir, réunir »et « én » dans « énervé »… mais « éi » « èi » « èn » ça j’ai des doutes… si vous en connaissez ça m’intéresse… 

 J’ai choisi de mettre deux consonnes par carte pour réduire le nombre total de cartes. Pour regrouper les consonnes, j’ai fait un compromis belge entre le regroupement sur base des types de consonnes (occlusives,…) et celles que les loulous confondent souvent… 

Trève de blabla…

 

Comment  jouer :

Voici les règles originales du Solo : http://regle.jeuxsoc.fr/solo.pdf . Les règles des Alphas de Fafa en sont largement inspirées…

On distribue 7 cartes à tout le monde. On retourne la première carte de la pioche.

 

La plus jolie fille commence. (S’il n’y a pas d’accord sur qui est la plus jolie fille, le plus jeune commence. Ou alors celui qui insiste vraiment… )

On commence à jouer dans le sens horloger. 

On peut déposer une carte :

  • De la même couleur que la carte précédente, placée sur la défausse (et donc une lettre différente)
  • Avec la même lettre que la carte précédente (et donc d’une autre graphie et couleur)
  • Avec le même type de carte spéciale que la carte précédente (= surenchérir)
  • Une carte spéciale sans couleur : « +4 et changer de couleur » ou « échange global de cartes »

Si on ne sait pas jouer, on prend une carte dans la pioche. On peut jouer la carte immédiatement si c’est possible. Sinon c’est au tour du joueur suivant.

 

Types de cartes présentes :

Cartes voyelles : avec le bord noir

Cartes consonnes : avec le bord blanc

  • Jaune = Alphas ;
  • Rouge = Majuscule ;
  • Bleu = Cursive (« en attaché ») ;
  • Vert = Script

 

Cartes spéciales :

· Cartes sons :

  • avec le bord noir : à déposer sur une carte voyelle + prononcer le son + choisir la couleur de la carte suivante
  • avec le bord blanc : à déposer sur une carte consonne + prononcer le son + choisir la couleur de la carte suivante

· Cartes +2 : le joueur suivant prend deux cartes sauf s’il sait surenchérir avec une carte +2. Le dernier qui ne sait pas surenchérir prend la somme de cartes dans la pioche et passe son tour.

· Cartes + 4 et changer de couleur : le joueur suivant prend quatre cartes et passe son tour sauf s’il sait surenchérir. Le jouer qui joue cette carte choisit la couleur

· Cartes changement de sens : le sens giratoire change

· Cartes échange global de cartes : tout le monde échange ses cartes avec son voisin, on respecte le sens des flèches de la carte. Cette carte peut être jouée quelle que soit la couleur en cours.  On continue dans la couleur de la carte précédente.

· Cartes échange avec un autre joueur : le joueur choisit un autre joueur et échange ses cartes avec lui

· Cartes interdiction de jouer : le joueur suivant passe son tour

 cartesspciales.jpg

Ci-dessus les cartes « échange global de cartes », « +4 et changer de couleur » ; « échange avec un autre joueur », « interdiction de jouer », « changement de sens ».

Lorsqu’un joueur n’a plus qu’une carte, il dit vite « Solo » ou « Uno » ou «Alpha » ou il frappe la table.

S’il oublie et qu’on lui fait remarquer, il prend deux cartes de la pioche.

Si personne ne lui fait remarquer, hé bien, tant mieux pour lui…

 

Comment gagner ?

Le premier joueur qui n’a plus de cartes a gagné. Il n’y a pas de décomptes de points comme dans Uno ou Solo, vous pouvez en inventer un si vous voulez… 

 

Voilà, si vous avez des questions, des remarques, des propositions de modifications… n’hésitez pas à m’en faire part… j’adapterai les fichiers au besoin…

J’espère que ce jeu aura du succès chez vous comme il en a chez nous…

Fabienne

cartestales.jpg



12

mes2lutinsdamour |
LES KATA EN PHOTOS |
En descendant des Foucault |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mathis FOUSSAT
| nos enfants ,nos ados
| Fred, Audrey et leur enfant